Borne seigneuriale

 » LAPIS decumana seu dominica juxta septentrionales fines SARSAGICI vici « 

La borne dîmière ou seigneuriale aux limites nord de la commune de Sarcey

Bien des Sarceyrois en ignoraient l’existence avant sa mise en péril. Implantée au point coté 305, à proximité du Bois Pinou, aux limites de Sarcey, Légny et le Breuil, cette borne monumentale en pierre dorée comporte sur sa face ouest le blason de la famille d’Albon posé sur une crosse d’abbé.

Blason_Albon
Borne armoriée du Breuil 7

Sur sa face est les armes de la famille de Faverges qui fut un temps seigneur du Breuil.

Blason d'Albon
Face est

De quelle époque peut-on dater cette borne ?

Pour ce qui concerne la famille d’Albon (“de sable à la croix d’or”), cette dernière eut l’honneur d’avoir un de ses représentants abbé de Savigny pendant plusieurs décennies. Quant aux Faverges (“de gueules à trois chevrons d’argent”), ils possédèrent le Breuil en la personne de Louis de Faverges, marié en 1467 avec Anne de Sainte-Colombe. Parmi les d’Albon qui furent abbés de Savigny, on relève les noms de Jean d’Albon mort en 1492 et de François d’Albon, abbé de 1492 à 1521. L’étude comparative des dates de ces personnages nous conduit à avancer comme dates probables de l’érection de notre borne entre 1470 et 1520. Une telle datation ne peut être bien sûr qu’approximative. Elle indique néanmoins la grande ancienneté de la borne qui fait de celle-ci le monument le plus ancien de la commune.

Il faut remercier les citoyens qui se sont émus lorsqu’un engin détériora gravement « notre » borne, ainsi que le maire de la commune qui se démena pour la remettre en état.

Un de nos voisins de Saint-Germain, Pierre Forissier, connaisseur de la pierre, eut la délicatesse de restaurer la borne et ce n’était pas facile car il manquait des morceaux qu’il fallut reconstituer. Autrement dit, il réalisa là un travail minutieux, montrant si besoin était, les liens qui existent entre les communes de Sarcey et Saint-Germain.

Pour être complet, il convient de signaler l’existence d’une borne similaire (dimensions, sculptures) à environ 2 km au S.E. de notre borne, sur le territoire de Bully. Cette deuxième borne a été sauvegardée par Monsieur Claude Chalon, ancien maire de Bully.

Pierre Bissuel
Avril 2013

Borne armoriée du Breuil 11

Une bonne idée de promenade à Sarcey