Polémique autour d’une poire… la poire Abate Fétel

Ce dont nous sommes à peu près sûrs, c’est qu’elle doit son nom à l’abbé Fétel qui fut curé de Chessy-les-Mines de 1857 à 1859. Fut-elle découverte par lui-même à partir d’un semis de hasard comme le prétendent certains ? Fut-elle découverte par un pépiniériste de la rue Marietton qui lui aurait donné le nom de l’abbé Fétel, à l’époque vicaire d’Ecully avant d’être curé de Chessy (*) ? Toujours est-il qu’elle fut présentée pour la première fois au congrès pomologique de Lyon en 1876.

Cette poire est bien originaire de la région et elle doit son nom à l’abbé (abbaté en italien) et à l’heure actuelle c’est une poire très cultivée surtout en Italie du Nord notamment dans la province d’ Emilie-Romagne.

poire 2

L’Abate Fétel est une grosse poire très aromatique, originale par sa forme allongée et sa peau très jaune, légèrement piquetée et bronzée autour du pédoncule. Elle a une chair blanche, fondante et juteuse, à la saveur douce et sucrée. La récolte s’effectue autour de mi-septembre. C’est une délicieuse poire à couteau, mais elle permet aussi de composer d’exquises salades de fruits. Pour la savourer à son optimum, il suffit de la placer au frigo deux heures avant de la servir.

(*) Societé linnéenne de botanique